II - Le Réalisme dans la société du XIXème siècle

Bien que le Réalisme soit par définition un mouvement artistique majeur du XIXème siècle, il est notamment significatif du contexte social de l’époque.

 

La France est en effet à l’aube de la Troisième République, mais le Réalisme évolue cependant dans un contexte politique et social sous-tensions, notamment avec le rétablissement de l’Empire Français suite au coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte.

 

Comme nous l’avons précédemment énuméré, nombreux sont les Réalistes qui furent bouleversés par la Révolution de février 1848. Suite à la Révolution bourgeoise de 1830, une monarchie constitutionnelle est établie avec Louis-Philippe comme roi. Pendant 18 ans, la France connut une période de paix et de tranquillité. Mais deux forces s’opposaient au nouveau Roi : les bonapartistes, partisans du retour au pouvoir des descendants de Napoléon, et les ouvriers dont la misère était abominable et qui réclament de meilleures conditions de vie. Louis-Philippe résiste aux demandes de réformes électorales, jusqu’à ce qu’il soit contraint d’abdiquer en février 1848, suite aux émeutes qui éclatèrent.

 

horace-vernet-barricade-rue-soufflot-2.jpgBarricade rue Soufflot, Horace Vernet, 1848.

Ce tableau n'appartient pas au mouvement pictural Réaliste, mais illustre parfaitement les évènement survenus dans cette époque au contexte politique et social sensible. Nous pouvons en effet y voir les affrontements entre les forces armées et le peuple parisien, suite aux émeutes provoquées par ces derniers. Cette oeuvre, bien que n'appartenant pas au mouvement Réaliste, témoigne tout de même de l'extême violence de ces affrontements en l'espace de trois jours seulement.

 

Pendant quelques mois, la France, dotée d’un gouvernement provisoire, fut secouée par des troubles sociaux. En décembre 1848, Louis-Napoléon, neveu de l’empereur, fut élu président de cette Deuxième République. En 1852, il se fait proclamer empereur sous le nom de Napoléon III.

 

Le Réalisme est ainsi un mouvement en relation étroite avec l'évolution des mentalités : la Révolution industrielle, l'importance prise par le prolétariat, les mouvements ouvriers, déterminent de nouvelles sources d'intérêt pour les artistes. Le progrès des sciences, la découverte de la photographie, d'abord stricte reproduction du réel, ont également une influence importante. Le mouvement Réaliste évolue alors dans une société en pleine mutation, qui devient essentiellement matérialiste.  L'exploitation et la misère règnent en France, de même que les libertés de la presse sont réprimées, ce qui inspire les écrivains réalistes qui forment le projet de tout montrer.

 

En même temps la France connaît une période économique très intense : l'argent domine une société dont les divisions sociales se creusent. Le baron Haussmann entame ses travaux de rénovation dans la ville de Paris (constructions) ; les grands magasins apparaissent ; le chemin de fer progresse dans tout le pays…  Autant de sujets qui inspireront les réalistes,  comme Balzac, qui crée le personnage du baron De Nucingen dans Le Père Goriot.

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site